Nos références

Journée Mondiale de l'Alimentation 2010

 

CELEBRATION DES EDITIONS 2010  DE LA JOURNEE MONDIALE DE L'ALIMENTATION ET  DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME RURALE

VOIR LES IMAGES DE LA JMA 2010

INTRODUCTION

A l'instar de tous les Etats membres de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO), la Côte d'Ivoire a célébré, le 16 octobre 2010, à l'Orphelinat de Bingerville, la Journée Mondiale de l'Alimentation (JMA), sous la Coprésidence du Ministre de l'Agriculture et du Ministre de la Production Animale et des Ressources Halieutiques.
Elle a enregistré la participation des Ministères concernées par le thème, la Représentation de la FAO en Côte d'Ivoire, des acteurs de la société civile et du monde agricole, des agroindustriels, du personnel et des pensionnaires de l'Orphelinat et les populations de Bingerville. Au total, plus de 200 personnes et 350 pensionnaires de l'Orphelinat de Bingerville ont pris part à la célébration officielle de la JMA et de la JMFR 2010. Au nombre des participants, l'on a noté la participation de l'entreprise  IDA-CI (Innovation pour le Développement Agricole), entreprise spécialisée dans la production de cultures  vivrières et maraichères par l'irrigation goutte à goutte.


1.1. Objectif de la Journée

La Journée Mondiale de l'Alimentation (JMA) constitue aujourd'hui pour l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture et les Etats Membres, un instrument de rappel, de sensibilisation et d'information qui œuvre pour l'accomplissement de la réalisation des objectifs de l'institution dans la recherche constante de solutions durables aux problèmes de la faim dans le Monde mais surtout pour l'atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). C'est également cette mission que l'entreprise IDA CI s'est assignée, celle de nourrir la population  surtout avec le vivrier et le maraicher en utilisant le système d'irrigation goutte à goutte pour une production intensive et de qualité.

Cette Journée apparaît comme une occasion stratégique pour éveiller chaque année les consciences des différents acteurs du monde agricole en particulier et ceux des intervenants sur la sécurité alimentaire en général.
IDA-CI en tant qu'entreprise prônant l'autosuffisance alimentaire par l'irrigation goutte à goutte, veut aider la Côte d'Ivoire à atteindre cet objectif. Elle a donc pu  montrer aux visiteurs et à travers  eux, à toute la population ivoirienne  le bien fondé de l'utilisation de cette nouvelle technologie agricole en Côte d'Ivoire. Elle a également  montré l'aide qu'elle comptait  apporter  aux ivoiriens afin de résoudre le problème de  la pénurie alimentaire en côte d'ivoire. En effet avec les changements climatiques et la rareté des pluies, cette entreprise se présente aujourd'hui comme la solution à la souffrance des producteurs ivoiriens, surtout ceux évoluant dans le vivrier. C'est donc à juste titre qu'elle souhaite apporter une aide à la femme  exerçant dans le vivrier. Lors de ce salon IDA CI   a présenté  à tous les participants l'irrigation goutte à goutte  à travers des films, des photos de champs-témoin, des témoignages ...

1.2. Thème de la Journée

Le thème retenu cette année pour la célébration de la 30ème édition de la Journée Mondiale de l'Alimentation est : « Unis contre la faim ». Ce thème vient rappeler l'engagement pris par la Communauté internationale lors du sommet mondial de l'alimentation en 1996, à Rome qui est de réduire de moitié d'ici 2015 (OMD), le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde. IDA-CI rappelle encore que cela peut etre possible avec l'irrigation goutte à goutte.
Cette année, la célébration officielle de la 30ème Journée Mondiale de l'Alimentation a été couplée avec la Journée Mondiale de la Femme Rurale (JMFR) qui a pour thème : « Construire un futur durable avec les femmes ».

Ainsi, le thème central retenu pour cette célébration conjointe est : « Unis contre la faim pour construire un avenir durable avec les Femmes ».


3.2. Cérémonie d'ouverture

La cérémonie d'ouverture a été présidée par Monsieur COULIBALY Mamadou Sangafowa, Ministre de l'Agriculture en présence de la Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire. Elle a été marquée par six (6) allocutions au sein desquelles tous ont montré l'importance d'une sécurité alimentaire et d'une autosuffisance.

RESUMER LES ALLOCUTIONS

  •     Allocution du Directeur de l'Orphelinat de Bingerville

Dans son Allocution, M. LEGRE Marcel, a d'abord souhaité la traditionnelle Akwaba aux illustres invités avant d'annoncer la fierté de son institution d'accueillir cette importante manifestation avec la présence hautement distinguée du Ministre de l'Agriculture. Ensuite, il a relevé l'importance du thème pour son institution car la problématique de la faim est toujours posée pour la plupart des orphelins. Ainsi, il a salué avec véhémence l'action du Lions Club qui prévoit d'offrir un repas à chacun de ses pensionnaires. Enfin, M. LEGRE a fait deux doléances : l'une à l'endroit du Ministre de l'Agriculture pour la mise en place d'un projet d'élevage de lapins et l'autre à l'endroit de la Représentante de la FAO pour la mise en place d'un projet de jardin scolaire en vue d'initier les enfants aux techniques culturales dans le cadre des microprojets de Téléfood.

  •     Allocution du Porte parole du Comité d'Organisation

M. KPANGNI Kracou, Directeur des Productions Alimentaires et de la Diversification, a situé le contexte de la manifestation et remercié tous ceux qui ont fait le déplacement pour soutenir les manifestations, la FAO, ainsi que toutes les structures partenaires, notamment le District 403A de la région 13 Côte d'Ivoire du Lions Club International, pour leur soutien à l'organisation de cette journée en Côte d'Ivoire.

  •     Allocution du Représentant du Gouverneur du District 403A de la région 13 Côte d'Ivoire du Lions Club International

Dr KOUAME, Président du Club Abidjan-Strelitzia, après avoir rappelé le contexte de la création le 08 octobre 1917 du Club service dénommé Lions Club International sous l'initiative de l'Américain Melvin Jones, et son organisation en Côte d'Ivoire (Lions Club créé en 1956, comporte 21 Club Service, 11 Club Leo avec près de 800 membres d'origine diverse), a indiqué que le District 403A de la région 13 Côte d'Ivoire du Lions Club International est présidé actuellement par un Ivoirien, le Gouverneur Alphonse Achkar.

Ensuite, Dr KOUAME, a indiqué que pour cette Journée, deux clubs lions (Abidjan-Philia et Agboville-Agnéby) se sont unis au Lions Club Abidjan-Strelitzia pour offrir un resto du cœur, un repas équilibré à 350 enfants de l'Orphelinat de Bingerville.

Il a terminé ses propos en remerciant ces partenaires et lancé un appel pour que l'initiative des resto du cœur s'étende dans toutes les communes d'Abidjan voire toutes les villes de Côte d'Ivoire.

  •     Allocution de la Représentante de la Présidente de la Plate Forme des Agricultrices de Côte d'Ivoire (PFACI)

En l'absence de Mme N'DRI Véronique, Présidente de la PFACI, c'est Mme Anasthasie THIEMELE, membre de la PFACI qui a livré le message des Femmes de la PFACI à l'occasion de la Journée Mondiale de la Femme Rurale.
Dans son message, Mme N'DRI a plaidé pour la reconnaissance du rôle de la femme rurale dans l'approvisionnement alimentaire mondiale. Pour elle, les exploitations familiales sont toujours fondamentales pour nourrir le monde et les agricultrices y sont indispensables. Ainsi, sans une reconnaissance sociale et économique entière des agricultrices et surtout des filles, celles-ci seront tentées d'abandonner l'agriculture. Il leur faut donc un juste prix de leurs productions si l'on veut augmenter la production alimentaire mondiale. Elle a sollicité en conséquence le soutien et l'encouragement de tous afin de réussir le pari de nourrir une population mondiale croissante. Pour ce faire, Mme THIEMELE a transmis, au nom de la Présidente de la PFACI, des recommandations au Ministre de l'Agriculture.

  •     Allocution de la Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire

Avant de livrer le message du Directeur Général de la FAO, Madame Marie Noëlle KOYARA, Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire a tenu à faire trois témoignages quant au rôle de la Côte d'Ivoire dans la lutte contre la faim qui fait d'elle un exemple dans le monde. Le premier concerne la volonté affichée par le Gouvernement ivoirien à travers l'élaboration et l'adoption du Programme National d'Investissement Agricole (PNIA) et la présence effective du Ministre de l'agriculture dans toutes les initiatives de lutte contre la faim en Côte d'Ivoire comme le démontre sa présence à cette cérémonie au moment où la plupart des membres du gouvernement sont en campagne électorale. Le deuxième témoignage fait référence au partenariat Lions Club - ANAFCI pour l'organisation du resto du cœur depuis plusieurs années. Le troisième témoignage est relatif à l'engagement permanent des femmes à œuvrer, quelque soit la situation, à nourrir convenablement la population ivoirienne.
 
Madame la Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire a par ailleurs livré le message du Directeur Général de la FAO à l'occasion de cette Journée. Dans son message, M. Jacques DIOUF a relevé que le thème de cette 30ème édition de la JMA entend reconnaître les efforts réalisés par tous, à tous les niveaux, dans la lutte contre la faim dans le monde et incite à s'unir d'avantage pour faire encore plus. Il a rappelé que la gravité de la crise silencieuse de la faim est le résultat de décennies de négligence de l'agriculture et de la réduction des investissements dans ce secteur. Il relève que c'est par un partenariat de tous que le défi que présente la sécurité alimentaire pour tous pourra être relevé. Pour ce faire, il préconise une nouvelle révolution verte pour augmenter de 70% la production alimentaire en vue de nourrir d'ici 2050 plus de neuf milliards d'êtres humains dont plus du tiers sont des petits agriculteurs et leurs familles. Il a terminé en lançant un appel à la volonté politique, à la détermination et à la persévérance pour produire davantage de nourriture, de manière durable et répartie de façon équitable.
Après avoir livré le message du Directeur Général de la FAO, Madame la Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire a remis :
-    une enveloppe au Directeur de l'Orphelinat pour la mise en œuvre du projet de jardin scolaire qu'il a sollicité au cours de son allocution ;
-    la somme de 150 000 FCFA à la Représentante de la Présidente de la PFACI pour racheter les denrées alimentaires exposées et les mettre à la disposition de l'Orphelinat. Cela répond à sa volonté d'éviter aux exposants de repartir à la maison avec des produits exposés non vendus.
Pour clore définitivement l'intervention de Madame la Représentante de la FAO en Côte d'Ivoire, l'ensemble des personnalités présentes sur la table de séance, pour marquer leur attachement à un monde sans faim, a procédé à la signature de la pétition pour éliminer la faim en sifflant dans des sifflets offerts par la FAO.

  •     Allocution d'ouverture du Ministre de l'Agriculture

Dans son allocution, Monsieur COULIBALY Mamadou Sangafowa, Ministre de l'Agriculture a d'abord remercié l'ensemble des participants pour avoir répondu massivement à la double cérémonie et l'Alliance Nationale Contre la Faim en Côte d'Ivoire (ANAF-CI), maître d'œuvre de l'organisation pratique de cette manifestation.
Ensuite il a rappelé l'engagement pris par la Communauté internationale lors du sommet mondial de l'alimentation en 1996, à Rome qui est de réduire de moitié d'ici 2015, le nombre de personnes sous-alimentées dans le monde tout en faisant le constat que, d'une part les progrès réalisés par rapport à cet objectif sont trop lents et d'autre part, peu de pays ont consenti réellement les sacrifices nécessaires. La conséquence est qu'aujourd'hui, selon la FAO, 925 millions d'êtres humains souffrent de faim chronique dans le monde et que les personnes les plus touchées sont les petits exploitants agricoles dont la majorité sont des Femmes.
Monsieur le Ministre a par la suite rendu un hommage appuyé à toutes les Femmes et particulièrement les Femmes Rurales qui, par leur travail de tous les jours, contribuent à nourrir nos populations.
Il a rappelé les engagements pris par le Gouvernement en vue de promouvoir le développement économique et social à long terme, afin de réduire la pauvreté et réaliser à terme la sécurité alimentaire, tel que défini dans le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) et détaillé dans le Programme National d'Investissement Agricole (PNIA), boussole de toute intervention dans le monde agricole.
Pour finir, Monsieur le Ministre a interpellé toutes les parties prenantes dans la lutte contre la faim à unir leurs efforts à ceux de l'Alliance Nationale contre la Faim en Côte d'Ivoire (l'ANAF-CI) afin d'apporter leurs appuis aux administrations en charge de l'Agriculture (productions végétales, animales et forestières) pour l'élaboration et la mise en œuvre de programmes pertinents de lutte contre la faim et la pauvreté. 
Avant de déclarer ouvertes les éditions 2010 de la Journée Mondiale de l'Alimentation et de la Journée Mondiale de la Femme Rurale, Monsieur le Ministre a, au nom de son Collègue de la Production Animale et des Ressources Halieutiques, pris l'engagement d'offrir à l'Orphelinat de Bingerville son élevage de lapins. Il a par ailleurs rassuré la PFACI que toutes leurs recommandations ont été prises en compte par le PNIA. Toutefois, ses services compétents prendront attache avec elle pour le nécessaire à faire.

3.3. Visite guidée des stands d'exposition

La délégation officielle et l'ensemble des participants ont été conviés à une visite guidée des trente (30) stands d'exposition dressés par les quinze (15) organisations qui ont répondues favorablement à l'invitation. La visite de ces stands a permis de voir une gamme variée de denrées alimentaires qu'offrent les acteurs du secteur agricole et de s'informer sur certains matériels agricoles, notamment le matériel d'irrigation au goutte à goutte avec l'entreprise IDA-CI.

 

» Autres références